HDMI ET DISPLAYPORT : QUEL CABLE UTILISER POUR QUEL USAGE ?

mai 09, 2022

Les câbles vidéo VGA, DVI et RCA ont rendu de fiers services par le passé, mais ils ont fait leur temps. Le marché est aujourd’hui dominé par les normes HDMI et DisplayPort. Nous vous expliquons ce qui les différencie et quel câble utiliser pour quel usage.

Les câbles HDMI existent depuis 2002 et les câbles DisplayPort depuis 2006. Bien que ces deux technologies aient déjà quelques années au compteur, elles sont encore aujourd’hui la référence lorsque vous souhaitez relier des appareils à un téléviseur ou un écran, par exemple pour jouer, regarder des films ou travailler sur ordinateur. Ces technologies font l’objet d’améliorations continues et sont compatibles avec la 4K haute résolution.

Des similarités certaines

Les deux normes existent en plusieurs versions, dotées chacune de fonctionnalités différentes. Il n’est pas toujours facile de déterminer le câble le mieux adapté aux besoins de chaque utilisation. Il n’existe en effet pas de règle universelle en la matière : les deux types ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Les câbles présentent un certain nombre de similarités, notamment sur le plan visuel. Les connecteurs ont des formes différentes, mais leur structure interne est presque identique. Sur le plan technique aussi, ils ont beaucoup de points communs, les deux technologies transmettant aussi bien l’image que le son. Depuis la version 1.4b, le HDMI prend en charge 120 Hz en résolution Full HD ; à partir de la version 2.0, 60 Hz sont possibles en 4K et la version 2.1 permet même 120 Hz en 4K ou bien une résolution extrême de 8K.

Les câbles DisplayPort actuels ont une longueur d’avance pour ce qui est de la fréquence de rafraîchissement. Dès la version 1.2, ils prennent en charge 240 Hz en Full HD et 120 Hz en 4K. Cette dernière fréquence a doublé avec la version suivante et le DisplayPort 2.0 supporte même une fréquence de 360 Hz pour les images Full HD. C’est rendu possible par le débit très élevé de 77,37 Gbits par seconde. Le DP 2.0 est donc nettement plus rapide que le HDMI 2.1, dont la bande passante est de 48 Gbits par seconde au plus. La technologie DisplayPort 2.0 est toutefois encore très récente et donc peu répandue.

On n’a pas toujours le choix

La question de savoir s’il faut utiliser un câble HDMI ou DisplayPort dépend en premier lieu des appareils à raccorder entre eux. Si vous souhaitez relier votre téléviseur à une console de jeu, un récepteur/décodeur, un lecteur Blu-ray ou même un ordinateur, vous n’avez pas le choix : il n’existe pratiquement pas de téléviseurs équipés d’une connexion DisplayPort. Par conséquent, les appareils mentionnés – à l’exception des ordinateurs – n’ont eux aussi, en général, que des sorties HDMI. Dans ce cas, il suffit donc de vous demander de quel type de câble HDMI vous avez besoin : pour relier une PlayStation 5 ou une Xbox Series X à un téléviseur 4K, choisissez au minimum un câble High-Speed HDMI 2.0. Sinon, le taux de rafraîchissement sera limité à 30 images par seconde à la résolution maximale du téléviseur.

La question du DisplayPort (DP) ne se pose que dans le domaine informatique. Tous les moniteurs actuels possèdent une entrée HDMI et DP. Quand faut-il opter pour quelle technique ? C’est simple : si vous voulez bénéficier d’un taux de rafraîchissement optimal et d’une image sans à-coups en jouant, choisissez le DisplayPort. Cela suppose une carte graphique rapide et un écran avec une fréquence élevée. Les moniteurs haute résolution compatibles 144 Hz requièrent impérativement un signal DisplayPort, le HDMI n’étant pas assez rapide pour cela. Les écrans les plus élaborés prennent même en charge des taux de rafraîchissement variables et les technologies de type G-Sync ou FreeSync. Le mode G-Sync, par exemple, ne fonctionne qu’avec une connexion DisplayPort.